Réalité des changements en Arabie saoudite

Le dernier  dîner-débat du club s’est tenu le mardi 25 septembre et a porté sur
la réalité des changements en Arabie Saoudite

Ecouter l’enregistrement du débat

Notre invitée a été Agnès Levallois, diplômée de l’Institut des Langues et civilisations Orientales, titulaire d’un DEA de Sciences-Po – Paris sur le monde arabe contemporain.
Après avoir été directrice de l’information et des programmes de la filiale arabophone de RFI, puis directrice adjointe de France 24, elle est aujourd’hui vice-présidente de l’Institut de Recherche et d’Etudes Méditerranée et Moyen-Orient et enseigne à Sciences Po, tout en intervenant régulièrement à la Télévision, notamment dans l’émission « C dans l’air », où ses propos sont toujours d’une grande clarté. Elle écrit régulièrement dans la revue Confluences Méditerranée.

Le débat :

Sous l’impulsion de Mohamed ben Salman, prince héritier, le royaume saoudien connait de profonds changements. Sur le plan intérieur il a lancé son plan Vision 2030 visant à diversifier l’économie et à créer des emplois. Il s’est lancé dans la lutte contre la corruption et change la nature du pacte social en imposant la TVA et des impôts. Sur le plan social, il a autorisé les femmes à conduire -tout en emprisonnant les figures féministes du pays – et permis l’ouverture de lieux de divertissement pour les jeunes car la réussite dépend de l’adhésion de ces derniers, qui sont majoritaires dans le pays. Sur le plan régional, ses décisions comme l’intervention au Yémen et la lutte contre l’Iran sont aventureuses. Il entend être la seule puissance régionale du Golfe, soutenu en cela par la politique de Donald Trump. La mise en place d’un axe Washington/Tel Aviv/Riyad inquiète sur les risques de conflit au Moyen-Orient. Jusqu’où ira Mohamed Ben Salman ? Comment décrypter et analyser sa stratégie ? Quelle est la réaction des autorités religieuses, qui n’apprécient pas ces évolutions ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *